Les Tourelles, ou la résurrection utopique

C’est un coup de foudre qui est à l’origine de tout. En 1993, cinq amis belges sont devant Les Tourelles, bâtiment emblématique de la baie, que la décrépitude guette. Mais la magie est là, et ils décident de se lancer dans la réhabilitation de l’édifice datant du début XIXe siècle. Leur projet ? Créer un hôtel-restaurant à l’esprit novateur, au concept « familial, convivial, créatif ». Un an plus tard, le 18 juin 1994, les premiers clients franchissent le seuil de l’établissement.

Fusion sublime du ciel et de la mer

Si vous séjournez un jour aux Tourelles, ce qui vous frappera d’emblée c’est cette vue imprenable. Aux premières loges pour surplomber la baie, vous serez immanquablement conquis par le spectacle. Inutile, au coucher du soleil, de chercher la ligne d’horizon, laissez-vous simplement porter par la fusion sublime du ciel et de la mer. Chaque jour, laissez les couleurs vous offrir leur perpétuel renouvellement. Le maître-mot devient alors « Laissez le paysage vous inviter à la contemplation ».

Art et culture ont le vent en poupe

En accord avec le cadre hors du commun dans lequel est plongé l’hôtel, à l’intérieur, l’art imprègne les lieux, apportant une touche d’originalité aux deux salles de restaurant et au salon bar. Peintures, photographies, sculptures, musique… depuis plus de vingt ans, Dominique Ferreira Da Silva, co-directrice des Tourelles, déniche des artistes français, belges ou anglais : « Ici, on met en avant ce qui nous touche, nos coups de cœur ». Et comme un prolongement naturel, des week-ends thématiques sont organisés : atelier d’écriture, carnet de voyage, cinéma, yoga… De même, en partenariat avec les éditions de l’Aube, un roman déposé sur la table de nuit de chacune des 35 chambres de l’hôtel est offert. Un geste (ou une délicate attention) qui, par sa singularité, touche tous les clients, pas seulement les amoureux de la lecture. 

Pionniers de l’écotourisme

Comme l’expliquent Dominique et Gilles Ferreira Da Silva, co-directeurs des Tourelles, « en vivant dans ce lieu extraordinaire qui domine une baie si riche en biodiversité, nous avons pris conscience que nous avions tout pour initier en douceur nos visiteurs à une forme d’écotourisme. » Depuis 2006, ils ont engagé cette démarche  et Les Tourelles a été le cinquième hôtel en France à avoir obtenu « l’écolabel européen pour les hébergements touristiques ».  En 2007, ils accentuent graduellement leur inscription dans ce processus et, l’année suivante, ils commandent un bilan carbone auprès de la société Factor X, pour la partie hôtel et la partie restaurant. A l’issue de cette étude, ils décident de partager leur réflexion écoresponsable au niveau du territoire. L’association Baie de Somme-Zéro carbone qu’ils créent  en 2009 compte aujourd’hui près de 40 professionnels sensibilisés à un écotourisme territorial. L’objectif est de limiter l’impact de leurs activités sur l’écosystème de la baie, tout en attirant l’attention des touristes et des habitants sur ces questions. Enfin, grâce à la collaboration de la jeune paysagiste Delphine Miguet, Les Tourelles ont reçu le label Jardin de Noé, en 2012. L’objectif était « surtout de ne pas faire un superbe endroit pour quelques semaines seulement. Il fallait le faire vivre toute l’année, mais la Picardie maritime recèle suffisamment de trésors pour cela».Voilà ce qui a guidé notre paysagiste, et l’a conduite, avec Les Tourelles, au succès !

Les Tourelles dans le détail

Les Tourelles, ce sont 35 chambres, un dortoir « matelots » pour les enfants, une salle de séminaires, deux salles de restaurant, soit 130 couverts. Une cuisine « bistronomique », conçue à partir de produits locaux et de saison. Si le chef peut s’enorgueillir d’avoir obtenu en 2014 le label Maître restaurateur, il le doit à l’utilisation principalement de produits frais, issus d’un circuit court afin de valoriser les producteurs locaux au travers de ses plats. 

La terrasse avec sa vue sur la baie vous accueille pour un verre, un café ou une restauration de type brasserie. Attention ! les places sont prisées et il n’y a pas de réservation possible. Elle est ouverte pendant toute la période estivale. Le salon bar est quant à lui ouvert jusqu’à tard le soir, pendant toute la période d’ouverture de l’hôtel (fermeture annuelle 06/01/19 – 01/02/19). • F. C.

Liens utiles :

www.lestourelles.com
www.ecolabels.fr
www.maitresrestaurateurs.com
www.baiedesomme-zerocarbone.org
www.jardindenoe.org

LA RECETTE DES TOURELLES

Le chef des Tourelles vous offre cette recette emblématique de sa carte, pour qu’un petit parfum de la baie envahisse votre chez-vous !

 

Duo de croquettes de crevettes grises et sa salade de saison

Ingrédients pour 6 personnes :
110 g de beurre
110 g de farine
16 g de gelée
110 g de bisque de homard
110 cl de crème liquide
330 cl de lait 1/2 écrémé
90 g d’emmental râpé
220 g de crevettes grises décortiquées
110 g de farine
1 œuf

Sel et piment en assaisonnement

Salade et jeunes pousses de salicorne en accompagnement

Faire un roux avec le beurre, la farine et la gelée. Mouiller avec la bisque, la crème et le lait. Ajouter l’emmental râpé, les crevettes grises, le sel et le piment. Faire des portions de 75-80 g. Paner avec la farine, les blancs d’œuf et la chapelure. Faire cuire à l’huile.