Police municipale, la proximité au service des citoyens

Serge Deschamps est un personnage qui en impose. Avant de devenir chef du poste de la police municipale du Crotoy, il a mené une longue carrière au sein de la gendarmerie, exerçant dans des services prestigieux, comme celui attaché à la sécurité et la garde de la Région de Gendarmerie d’Ile de France. Il a participé à l’accueil des hautes autorités françaises et étrangères dans les aéroports parisiens et a également effectué des services d’honneur dans les différents ministères ainsi qu’à l’étranger au sein de gendarmerie mobile. Serge  Deschamps nous a parlé de la complexité des missions de son service, de l’implication au quotidien de ses équipes, des moyens et des perspectives.

Trois chevaux et un quad

L’une des spécificités de la police municipale du Crotoy est nouvellement la surveillance et la protection des usagers de l’espace côtier. Cela a conduit les élus à doter la brigade de moyens adaptés. Trois chevaux sont à l’œuvre; leurs cavaliers, recrutés pour la période estivale, assurent des missions de surveillance. Ils sont là pour prévenir des risques potentiels les personnes qui se seraient aventurées un peu trop loin, alors que la marée monte ou que les écluses du bassin de chasse sont sur le point d’être ouvertes. Comme le précise Serge Deschamps, «la capacité des chevaux à progresser jusqu’au milieu de la baie permet une intervention rapide, et douce, parce que non motorisée». Les missions de prévention menées évitent donc aux imprudents toute situation dangereuse. Un aspect essentiel, compte tenu de la forte affluence en période estivale. Le plus souvent du fait de leur méconnaissance, les vacanciers ne sont pas tous conscients des risques qu’ils encourent en Baie de Somme; la police municipale se doit donc de pallier leurs imprudences. Grâce aux chevaux, la brigade est en mesure d’intervenir partout, et même de rapatrier les personnes sur le rivage. «Le quad que les élus ont décidé d’acheter offre des capacités assez équivalentes, et il complète l’action de notre brigade équestre. La partie du littoral sous notre surveillance est vaste: nous sommes en capacité d’intervenir en plusieurs points de façon simultanée», se félicite Serge.

Des missions pas toujours très populaires, parce que mal comprises

Bien entendu, la police municipale du Crotoy assure toutes les missions traditionnelles : sécurité des personnes et des biens, contrôles routiers… Parmi ces missions, certaines sont plutôt impopulaires. Le stationnement et le respect du code de la route sont au premier rang des sources de mécontentements. Pourtant, les chiffres sont éloquents: avec 2000 habitants l’hiver et près de 15000 en haute saison, l’enjeu de ces questions est essentiel. Le stationnement, gratuit de fin novembre à la fin mars, devient donc payant pendant la période estivale, seule option pour éviter un stationnement anarchique et préserver l’équilibre précaire entre les véhicules, les piétons et les autres usagers de la route, type deux-roues. «Concernant les règles de circulation, nous essayons d’être au maximum dans la prévention, assure Serge, mais nous relevons systématiquement les infractions graves et accidentogènes tels que la vitesse et l’usage du téléphone au volant.  En effet lorsqu’il s’agit de la sécurité des usagers de la route et des piétons, la répression est obligatoire. Quant aux règles de stationnement, elles sont claires et nous nous contentons de les appliquer, sans zèle.» D’ailleurs, les habitants du Crotoy bénéficient de la gratuité, lorsqu’ils stationnent sur les emplacements matérialisés, par les macarons mis à leur disposition, et les touristes disposent de forfaits hebdomadaires à coût réduit.

Autre décision des élus qui mérite d’être explicitée : l’interdiction des chiens sur les plages. Cette mesure présente de multiples intérêts. 

En premier lieu éviter que les déjections canines ne se retrouve sur la plage ce qui manifestement constituerait une gêne pour les familles profitant avec leurs enfants de la douceur de l’endroit. Cela permet aussi d’éviter les altercations entre usagers liées à la divagation de chiens en complète liberté. Et par ailleurs les déjections canines sont sources de contamination de l’eau de baignade, or préserver et améliorer la qualité des eaux de baignades est un combat de tous les instants pour les élus. C’est ce qui a conduit la municipalité à interdire la présence des chiens sur les plages du Crotoy. Nos amis à quatre pattes ont cependant la liberté de profiter des plages sur toutes les plages après le front de mer bâti.

Le respect des règles d’urbanisme pour tous

Une autre mission, attribuée par les élus à la police municipale du Crotoy, est souvent source de méprise: la surveillance en matière d’urbanisme. Cette mission, qui est l’une des priorités des élus, consiste à vérifier que les travaux réalisés par les propriétaires Crotellois ont bien fait l’objet de demandes préalables ou de permis, et qu’elles répondent aux préconisations formulées. Certaines interventions sur le bâti doivent en effet faire l’objet soit d’une demande préalable de travaux, soit d’un permis de construire. Ces demandes sont instruites par l’architecte des bâtiments de France et par la commission urbanisme de la mairie. En fonction des dossiers, des préconisations peuvent être indiquées aux demandeurs. La police municipale est chargée de constater la conformité des travaux réalisés au regard des autorisations obtenues. Serge le reconnaît: «Ce n’est pas la mission la plus aisée pour nous, mais nous nous acquittons de cette tâche avec rigueur, car nous sommes conscients de l’enjeu.» L’équipe municipale actuelle a considéré qu’il était très important de revenir à une plus grande rigueur en matière d’urbanisme, car par le passé, des largesses ont ancré de mauvaises habitudes chez certains. Il fallait donc revenir à des règles communes à tous et qui peuvent être explicitées, de façon simple par la commission urbanisme. La police municipale y veille car les élus le souhaitent.

 

 

Ambitions et perspectives

Comme Serge Deschamps nous le confie à la fin de notre rencontre, son ambition première est que la population Crotelloise comprenne mieux les missions de ses agents, grâce à une meilleure communication. Le but, aussi bien pour les visiteurs que pour les résidents à l’année, étant une meilleure compréhension des enjeux, des contraintes, pour une plus grande proximité. Espérons que cet entretien y contribuera.  • F. C.

Police municipale

Adresse : rue du château
Téléphone : 03 22 27 32 09
Horaires : du lundi au vendredi : 8h30-12h00/13h30-17h00