Un dentiste qui a du chien

Vous avez certainement déjà croisé Philippe Monnier. Sa silhouette élancée de dandy, promenant ses deux adorables bouledogues anglais, Stanley et Léon, est familière de la plupart des Crotellois. Nombre d’entre eux le connaissent aussi vêtu d’une blouse blanche, car Philippe est depuis plus de trente ans le dentiste du Crotoy. 

C’est une histoire d’amour qui a amené ce Parisien dans notre région. Un “amour de vacances”, mais, entre-temps, Philippe était tombé amoureux du Crotoy et de sa baie. Alors, lorsque le dentiste de la ville, proche de la retraite, lui a proposé de faire vacations, puis de reprendre le cabinet, sa décision ne s’est pas fait attendre.

Une vie en équilibre entre Paris et Le Crotoy

Philippe s’est construit une double vie : deux jours par semaine à Paris, continuant à soigner ses patients parisiens, tout en profitant de l’offre culturelle de la Ville Lumière ; cinq jours au Crotoy, entre les dents Crotelloises et la baie. Cet amateur d’art, et tout particulièrement d’opéra, a su composer son emploi du temps, ne renonçant ni à nourrir son appétit de spectacles ni à profiter de la baie de Somme, de ses lumières, de son air pur, de sa faune.

Passionné d’architecture

Philippe a entre autres passions l’architecture. Il y a bientôt sept ans, il a acquis un terrain au cœur du village en front de mer pour y bâtir sa maison. Un projet résolument contemporain, qui n’en respecte pas moins le patrimoine local. Bien qu’approuvé sur plan par l’architecte des Bâtiments de France, il n’a pas rencontré que des partisans. S’est ensuivie une série de recours, en grande partie dus à l’ancienne équipe municipale. Mais notre dentiste étant persévérant, il a fini en 2015 par obtenir gain de cause, grâce au feu vert de la maire actuelle. La maison est aujourd’hui au stade des finitions. Même si un tel projet, si singulier, ne pourra certainement jamais faire l’unanimité, beaucoup des détracteurs de la première heure sont maintenant convaincus du résultat.

Soigner ses quenottes en regardant voler les oiseaux

Outre la douceur et la compétence de Philippe, ce qui va certainement vous marquer si vous êtes amené à lui confier votre dentition, c’est le lieu même dans lequel est installé son cabinet. Vous serez accueilli par son assistante, comme il se doit, mais certainement aussi par une petite révérence de Stanley ou Léon. Après une courte halte en salle d’attente, vous passerez devant une splendide collection de sculptures de poissons avant de vous installer dans le fauteuil de dentiste. Et là, ouvrez bien les yeux et détendez-vous. Vous êtes comme dans une serre, entre une vue sur le ciel et un jardin intimiste, il ne vous reste plus qu’à rêver doucettement en laissant les mains expertes de Philippe œuvrer. Même pour les plus rétifs, vous en garderez certainement un bon souvenir, ce qui n’est pas si fréquent…

Philippe et son équipe vous accueillent sur rendez-vous les lundis, vendredis et samedis de 9:30 à 19:30, les mardis de 9:30 à 12:30 . • F. C.